Votre mobile et la publicité extérieure ont-ils des points communs ?

array(24) { ["ID"]=> int(46860) ["id"]=> int(46860) ["title"]=> string(36) "web2day-partenaire-article-jc-decaux" ["filename"]=> string(50) "12711186_923732391037640_1033966279673206838_o.jpg" ["filesize"]=> int(367237) ["url"]=> string(96) "https://web2day.co/wp-content/uploads/2019/05/12711186_923732391037640_1033966279673206838_o.jpg" ["link"]=> string(133) "https://web2day.co/votre-mobile-et-la-publicite-exterieure-ont-ils-des-points-communs/12711186_923732391037640_1033966279673206838_o/" ["alt"]=> string(0) "" ["author"]=> string(1) "5" ["description"]=> string(0) "" ["caption"]=> string(0) "" ["name"]=> string(46) "12711186_923732391037640_1033966279673206838_o" ["status"]=> string(7) "inherit" ["uploaded_to"]=> int(46832) ["date"]=> string(19) "2019-05-28 13:56:44" ["modified"]=> string(19) "2019-05-28 13:57:05" ["menu_order"]=> int(0) ["mime_type"]=> string(10) "image/jpeg" ["type"]=> string(5) "image" ["subtype"]=> string(4) "jpeg" ["icon"]=> string(55) "https://web2day.co/wp-includes/images/media/default.png" ["width"]=> int(2048) ["height"]=> int(1365) ["sizes"]=> array(15) { ["thumbnail"]=> string(104) "https://web2day.co/wp-content/uploads/2019/05/12711186_923732391037640_1033966279673206838_o-150x150.jpg" ["thumbnail-width"]=> int(150) ["thumbnail-height"]=> int(150) ["medium"]=> string(104) "https://web2day.co/wp-content/uploads/2019/05/12711186_923732391037640_1033966279673206838_o-540x360.jpg" ["medium-width"]=> int(540) ["medium-height"]=> int(360) ["medium_large"]=> string(104) "https://web2day.co/wp-content/uploads/2019/05/12711186_923732391037640_1033966279673206838_o-768x512.jpg" ["medium_large-width"]=> int(768) ["medium_large-height"]=> int(512) ["large"]=> string(105) "https://web2day.co/wp-content/uploads/2019/05/12711186_923732391037640_1033966279673206838_o-1024x683.jpg" ["large-width"]=> int(1024) ["large-height"]=> int(683) ["img-fullwidth"]=> string(105) "https://web2day.co/wp-content/uploads/2019/05/12711186_923732391037640_1033966279673206838_o-1920x500.jpg" ["img-fullwidth-width"]=> int(1920) ["img-fullwidth-height"]=> int(500) } }

En lisant ce titre, vous imaginez peut-être des scénarios comme Black Mirror ou Minority Report ? Voyez-en
plutôt une version 2019 ci-dessous :

 

18h22, vous sortez du bureau. Sur votre chemin habituel en allant à l’arrêt de tramway, vous êtes attirés par une publicité de votre enseigne de restauration préférée : vous vous approchez et scannez le QR code. Chouette, un bon de 10% offert sur votre prochaine commande au restaurant situé à quelques mètres de votre lieu de travail ! Ce sera parfait pour le repas de demain midi. Vous arrivez à l’arrêt de tram. Le prochain arrive dans 2 minutes. En vérifiant votre trajet, l’application vous indique le mode de transport « tram + vélo » (parfait pour préparer le summer body). Vous montez dans le tramway : deux arrêts avant de sortir, un écran du tram vous indique que 3 vélos sont disponibles à votre station ! Quelques minutes après, vous voilà sur votre vélo en direction du cinéma. J’oubliais : une grande partie de ces applications sont déjà d’actualité mais une expérience sans accro n’est pas encore au point. Comme on le voit, la data est partout : de votre nouvelle montre connectée à votre carte mensuelle de transport que vous scannez tous les jours, en passant par les adresses entrées dans votre smartphone. Que faire d’une montagne de données qui double tous les trois ans ? En les travaillant, elles peuvent toutes s’interconnecter pour répondre à des problématiques dans tout type d’industrie (exemple : Airbnb utilise la data science afin de prédire le prix optimal de leur bien à ses loueurs selon leur localisation et la période de l’année).

 

Dans l’univers de la communication extérieure, ou plus communément appelé Out-Of-Home, la data science commence à prendre ses marques grâce à l’essor du digital. Prenons le cas de Monoprix et des écrans digitaux JCDecaux installés dans ses vitrines qui permettent de contextualiser des campagnes publicitaires à l’aide des habitudes de consommation des clients, de la météo et de l’heure de la journée.

Aujourd’hui, les marques sont habituées à cibler la bonne personne au bon moment sur internet. Pourquoi pas dans la rue aussi ? Les villes, grâce à leurs infrastructures publiques et privées, génèrent de la data : pourquoi ne pas créer de l’intelligence avec cette matière première afin d’enrichir l’offre de services urbaine, ainsi qu’améliorer les politiques locales des collectivités pour satisfaire au mieux les citoyens ?

 

En 2019 (et pour les prochaines années), le meilleur allié pour atteindre ces ambitions est un objet qui nous accompagne au quotidien : le mobile. Pourquoi ? Votre téléphone et le mobilier urbain possèdent plusieurs points communs : d’une part leur format est vertical, et d’autre part ils sont vecteurs d’expérience et de créativité. Ce sont deux médias complémentaires qui pourront offrir une expérience plus créative, plus interactive et plus personnalisée aux usagers.

 

Vous voulez en savoir plus ? Venez découvrir comment la magie de la data accélère et transforme les usages entre la communication extérieure et votre mobile lors de la keynote de François-Xavier Pierrel, Chief Data Officer du groupe JCDecaux.

 

Votre mobile et la publicité extérieure ont-ils des points communs ?

Jeudi 6 juin de 14:00 à 14:30 – Chapitalk

Talk proposé par JC Decaux

 

En savoir plus